Vous êtes ici

Partager sur

Historique de la création de la Fondation

La Fondation des artistes a vu le jour le 6 novembre 1984, peu avant la création du Chez-Nous des Artistes, dont la première pelletée de terre a été levée le 23 novembre 1984. La maison fut inaugurée officiellement le 19 septembre 1986. 

Un gala pour soutenir le projet d’une salle de spectacles, attenante au Chez-Nous des artistes, nommée Le Studio 42, a été proposé par Richard Martin, alors directeur des variétés de Radio-Canada. On y inviterait 100 artistes. Chacun recevrait un cachet de 1 000 $, qui serait remis au Chez-Nous des artistes pour le projet Studio 42.

Le gala eut lieu le 16 décembre 1984 à la Place des Arts. Il fut diffusé par les trois chaînes de télévision: soit Radio-Canada, TVA et Radio-Québec. Madame Jeanne Sauvé, alors gouverneure générale du Canada, avait accepté la présidence d’honneur de la soirée, avec le maire Jean Drapeau. Richard Martin remit un chèque de 100 000 $, qui fut placé à la firme Arthur Anderson et administré par le fiscaliste Robert Laurier.

L’argent produisait des intérêts. Deux fois par année, le conseil d’administration formé de Reine France, Renée Girard, Juliette Huot, Nicole Germain, Roland Bédard, René Caron, Richard Martin, Robert Laurier, Daniel Courteau et Roger Sylvain se réunissait pour discuter du projet Studio 42. Les administrateurs étaient conscients qu’il en coûterait plus de 100 000 $ pour bâtir un théâtre et que finalement ce n’était peut-être pas une si bonne idée. Que faire des 100 000 $?

En janvier 1988, le fiscaliste avisa les administrateurs qu'ils devaient, selon la loi, nommer des bénéficiaires aux intérêts accumulés. Roger Sylvain proposa d’utiliser cet argent pour aider des artistes retraités et préretraités dans le besoin. Après tout, l’argent provenait des artistes, il se devait de retourner aux artistes. À chaque année, les intérêts servaient à aider des camarades dans le besoin. La Fondation avait avisé l’UDA de cette nouvelle orientation et l’invitait à lui transmettre ses demandes d’aide provenant d’artistes vieillissants. 

En 1995, Gilles-Philippe Delorme se joignit au conseil d'administration à titre de représentant de l’UDA. Sur l'initiative de ce dernier, alors trésorier de l'Union des artistes, avec l'appui unanime des membres fondateurs, la Fondation des artistes de chez-nous devient la Fondation des artistes du Québec (FDA) le 9 novembre 1995. Sa mission : soulager la pauvreté chez les artistes. La FDA a alors un actif de 120 000 $ et est gérée par un conseil d’administration formé de membres de la Fondation originelle et de membres de l’UDA, partenaires depuis le début des années 1990. L’Union des artistes, gérant elle-même un Fonds d’entraide, fait un don de 200 000 $ à la FDA. Celle-ci prend son véritable envol.