Vous êtes ici

Partager sur

Défi Impro 2018 : 54 000$ amassés!

2 Mai 2018

Communiqué de presse

 

Mission accomplie pour le premier Défi Impro de la Fondation des artistes : 

54 000$ amassés pour venir en aide aux artistes dans le besoin!

 

Montréal, le 02 mai 2018 – Près de 300 personnes se sont données rendez-vous hier soir, au Club Soda, pour assister à la toute première édition du Défi Impro, une initiative de la Fondation des artistes (FDA). Grâce à la solidarité, à l’engagement, et à la générosité de tous ses invités et partenaires, l’événement a amassé 54 000$, un montant inespéré aux yeux du président de la FDA, Michel Laperrière, qui annonce d’ores et déjà la tenue d’une seconde édition l’année prochaine!

Un match d’impro digne des pros! | Sur la patinoire des professionnels de la LNI, deux équipes composées de gens issus du monde des affaires, des arts, de la science et du sport se sont fait face dans un match d’improvisation survolté! C’est Yvon Lambert, ancien glorieux membre du Canadien de Montréal, qui a mené l’équipe des Rouges à la victoire avec le soutien de la comédienne et animatrice Chantal Lamarre. Face à elle, l’équipe des Bleus était pilotée par Michel Bergeron, ancien instructeur des Nordiques et des Rangers de New-York, et secondé par la comédienne et animatrice Guylaine Tremblay. Arbitré par Yvan Ponton et animé par François-Étienne Paré et Michel Laperrière, les invités ont pu assister à un match nous rappelant les beaux jours de la confrontation Canadiens/Nordiques!

La générosité, c’est l’affaire de tous! | La Fondation tient à remercier chaleureusement ces dix personnalités du monde des affaires qui ont généreusement répondu présents! au défi qu’elle leur avait lancé : Normand Brais ing., Ph. D. et VP fondateur de Sanuvox; Janine Durette, présidente du Parc La Ronde; Serge Gendron ing., président du Groupe AGF; Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton; Lucie Leclerc, PDG de BIP Recherche; Stella Leney, VP Affaires corporatives et secrétaire générale d’Hydro-Québec; Me Jean-René Roy, avocat chez Deveau avocats; Héloïse Thibodeau, présidente de Héloïse Thibodeau Architecte; Denis Thivierge, VP Bâtiment de CIMA+ et Sylvain Tremblay, VP Gestion privée d’Optimum Gestion de Placements.

Soutenir les artistes et les créateurs professionnels | En plus de la vente de 300 billets pour assister à ce premier Défi Impro, un encan tenu tout au long de la soirée a contribué à l’atteinte de l’objectif que s’était fixé la FDA, un résultat inattendu pour une première édition! Les fonds récoltés permettront à la Fondation, via le Fonds Jean-Duceppe, de procurer une aide financière ponctuelle aux artistes et créateurs professionnels qui vivent une situation d’urgence ou de crise. L’aide ainsi apportée leur permet de reprendre leur souffle et de poursuivre leur carrière artistique.

Michel Laperrière, président de la Fondation, rappelle qu’« au cours des trois dernières années, la Fondation a constaté une augmentation de 44 % du montant des aides demandées par artiste. Les besoins sont grands et les demandes élevées. C’est pour être en mesure de les aider, plus et mieux, que nous tenons notre tout premier Défi Impro. »

N’ayant pas le droit à l’assurance chômage quand ils sont sans contrat, beaucoup d’artistes rencontrent des difficultés dans les moments creux de leur carrière. Selon une étude de l’Union des artistes, 84 % de leurs membres actifs gagnent moins de 20 000 $ par année. Les demandes d’aide ne cessent d’augmenter, c’est pourquoi cette année 300 000 $ seront nécessaires pour soutenir environ 200 artistes qui en feront la demande. Sous la forme de dons ou de prêts sans intérêt, le soutien financier de la Fondation permet de répondre aux besoins essentiels des artistes, comme le logement, l’électricité, l’épicerie, les frais scolaires des enfants, les soins de santé, etc.

Le Fonds Jean-Duceppe | Créé grâce à l’Union des artistes (UDA), le Fonds Jean-Duceppe de la Fondation des artistes est le fonds le plus ancien et le plus important en valeur financière. Il a pour but de procurer une aide financière d'urgence aux artistes et créateurs professionnels vivant une situation de crise (acteurs, danseurs, chanteurs et autres artistes des secteurs représentés par l’UDA, même s’il n’est pas obligatoire d’en être membre pour être éligible à l’aide de la FDA).

Six différents fonds y sont rattachés et recevront chacun une partie des sommes recueillies ce soir : le Fonds Serge-Lemoyne du RAAV, le Regroupement des artistes en art visuel; le Fonds de secours Yves Thériault de l’UNEQ, l’Union des écrivains et écrivaines du Québec; le Fonds Jean-Carignan de la GMMQ, la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec; le Fonds SARTEC de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma; le Fonds Prévost-Bussières de l’APASQ, l’Association des professionnels des arts de la scène du Québec et le Fonds de secours ARRQ de l’Association des réalisateurs et réalisatrice du Québec. Ce premier événement-bénéfice a été rendu possible grâce entres autres à la généreuse collaboration des représentants de chacun de ces fonds.

Des partenaires essentiels | La Fondation des artistes tient à remercier chaleureusement tous ses partenaires, les bénévoles, et tous ceux qui se sont impliqués de près ou de loin dans l’organisation de l’événement, sans qui il n’aurait pas pu avoir lieu.

Des photos souvenirs de la soirée sont disponibles sur la page Facebook de la Fondation.

Renseignements :  Pauline Salaün : 514 288-7150, poste 1529 ou psalaun@fdart.ca