Vous êtes ici

Partager sur

Mot du président

17 Janvier 2017

J’ai d’abord été étonné que l’on pense à moi pour succéder aux flamboyants Gaston L’Heureux et Pierre Marcotte. C’est donc avec une bonne dose d’humilité, mais néanmoins un grand enthousiasme, que je me suis engagé à servir la Fondation des artistes en tant que président au cours des prochaines années.

Après tout, existe-t-il une cause plus stimulante que celle de venir en aide à nos semblables, nos amis, notre famille? C’est donc cet état d’esprit qui m’anime et que j’aimerais que l’on partage tous ensemble. Si l’on considère comme allant de soi de se tourner vers l’État ou l’entreprise privée pour soutenir la culture, on conviendra peut-être aussi qu’il est dans l’ordre des choses de se soutenir entre nous également.

Est-il besoin de rappeler que, depuis 1984, la Fondation vient en aide de façon ponctuelle à des hommes et des femmes (les statistiques démontrent que la majorité a entre 35 et 54 ans) qui, pour une raison ou une autre, n’ont plus les ressources nécessaires pour payer le prochain loyer, l’épicerie, le compte d’électricité, les lunettes d’un enfant qui fréquente l’école et quoi d’autre?

Mes amis, je vous invite à être fiers de votre Fondation qui regroupe des artistes de toutes disciplines, et d’y voir une occasion extraordinaire de pouvoir rendre la dignité à un artiste. C’est le rêve qu’ont fait ceux et celles qui l’ont créée. Investissons en nous, investissons dans la culture.

En terminant, je tiens au nom de la Fondation et en mon nom à remercier chaleureusement, pour leur dévouement et leur générosité, les anciens membres du conseil d’administration, soit :

  • Monsieur Pierre Bruneau (administrateur)
  • Madame Louise DesChâtelets (administratrice)
  • Monsieur Francis Farley-Chevrier (administrateur)
  • Me Jean-Michel Fournier (secrétaire)
  • Monsieur Roger Sylvain (cofondateur et administrateur)

Aussi, permettez-moi d’exprimer toute ma gratitude à notre « tannant préféré », monsieur Pierre Marcotte, qui a agi en tant que président de la Fondation ces cinq dernières années avec toute la classe qu’on lui connaît et, enfin, à Robert Maltais qui, avec la complicité de sa fille Garance Mousseau-Maltais, en a assumé fièrement la direction, dans le but de toujours la faire rayonner et grandir.

En terminant, je vous invite à découvrir les membres du conseil d’administration actuel en visitant la page : https://fdart.ca/a-propos/conseil-dadministration.